lien externe

Dictée de l'ITIS pour le 400e de Québec

Envoyez-nous un courriel
En 2008, l’Institut Technologies de l'information et Sociétés (ITIS) a souligné le 400e anniversaire de la fondation de Québec par une grande dictée ayant eu lieu le 9 octobre au pavillon Alphonse-Desjardins de l'Université Laval. 
 

Techno-mordus, à vos plumes!

 

Dans un premier temps, l'ITIS a lancé un concours de rédaction de dictées, Techno-mordus, à vos plumes! destiné exclusivement

 
aux étudiants du campus. Ceux-ci étaient invités à particier en rédigeant une dictée originale de 200 mots sur le thème "Les TIC en quête d’identité".
 
C'est Philippe Verreault-Julien, alors étudiant au baccalauréat en philosophie, qui a remporté ce concours et obtenu une bourse de 500 $. Connu pour son engagement auprès de la CADEUL, le lauréat s’est aussi impliqué dans l’association des étudiants en philosophie de même qu’auprès du Comité de mobilisation de l’Université Laval.
 
Pour ce natif du nouveau monde numérique, les technologies de l’information ont toujours fait partie de sa vie : « J’ai grandi avec l’ordinateur et Internet, dit-il. Les TI m’intéressent beaucoup, notamment en ce qui concerne l’enseignement à distance à l’université. Les avantages des TIC dans nos vies sont immenses, de même que leur impact sur la société. Je trouve intéressant d’y réfléchir et c’est pourquoi j’ai voulu participer au concours de l’ITIS. »
 

Les TIC en quête d'identité

 
Voici, ci-dessous, le texte de la dicté telle que rédigée par M. Verreault-Julien : 
 

Où se trouvent donc les technologies de l'information et de la communication? » demanda la fille à son père. « Partout, lui répondit-il. Lorsque tu clavardes alors que tu devrais étudier, quand tu m'appelles de ton téléphone cellulaire afin que j'aille te chercher, les TIC sont à l’œuvre. Ce sont encore elles qui te permettent de suivre ce cours à distance qui te plaît tant. Les TIC sont les caravelles du vingt et unième siècle; elles rapprochent les personnes, les nations et les sociétés, en leur offrant la possibilité de communiquer aisément. » Si les TIC avaient une âme, celle-ci se nommerait sans doute « messagère », a-t-il même songé à lui dire.

Faisons preuve de débonnaireté devant une hypotypose aussi lacunaire, l'imperceptible physionomie des TIC étant un casse-tête, même pour le plus aguerri des vulgarisateurs. Qu'elles éperonnent l'entrepreneuriat, réunissent les tourtereaux et restreignent l'empreinte environnementale, tout cela n’est qu'une infinitésimale fraction de notre créance à leur ubiquité. Il n'en demeure pas moins que si les TIC eussent été moins omniprésentes, la face du monde en eût été changée, pour paraphraser Pascal. Elles sont le catalyseur d'une métamorphose planétaire, réduisant à néant l'étendue et déployant un horizon de possibilités encore inimaginables. Hérauts d'un monde nouveau, porteurs de messages universels, partageons avec l’humanité tout entière les fruits de la technologie et réalisons l'irréalisable.

La grande finale du 9 octobre 2008

 
La grande finale de la Dictée des disciplines organisée par l’ITIS, en partenariat avec le Comité de l’Université Laval pour le 400e de Québec, a attiré près d’une centaine de participants, le jeudi 9 octobre, à l’Agora du pavillon Alphonse-Desjardins. L’événement a couronné deux vainqueurs.
 
En effet, Rachel Sauvé et Micheline Belisle sont arrivées ex aequo en première place. Ni l’une ni l’autre n’a fait de faute dans la dictée. Jean Moisan et Line Frenette se sont quant à eux partagé la seconde place. Aucun prix n’a été remis pour le gagnant de la troisième position puisque les première et deuxième places ont fait quatre vainqueurs.
 
Cette dictée s’adressait au grand public. Elle a été lue par Gisèle Picard, présidente du Réseau des femmes d'affaires de la région de Québec et ancienne directrice du Réseau de valorisation de l'enseignement à l'Université Laval.
 
Enfin, la directrice de l’ITIS, Diane Poulin, a livré une conférence pendant la correction des épreuves. En plus de répondre aux nombreuses questions du public, Mme Poulin a expliqué le fonctionnement de l’Institut, parlé de ses membres et des projets en cours, et expliqué l’importance et l’impact des technologies de l’information sur la société.
 

Quelques photos

 

Lecture de la dictée par Mme Gisèle Picard, président du Réseau des femmes d'affaires de la région de Québec.

 
 
Une centaine de participants ont pris part à l'épreuve, qui se déroulait à l'agora du pavillon Alphonse-Desjardins, à l'Université Laval.
 
 
De gauche à droite sur la photo : les lauréates de la dictée de l'ITIS, Rachel Sauvé et Micheline Belisle, Diane Poulin, directrice de l'ITIS, Marie-Hélène Pedneau et Claude Pelletier, du Comité de l'Université Laval pour le 400e de Québec.
 
 
Ce concours était organisé par l'ITIS en partenariat avec le Comité de l'Université Laval pour le 400e de Québec.