lien externe

Conférenciers

Envoyez-nous un courriel

Responsable du colloque : Marie-Andrée Doran
Directrice, Institut Technologies de l'information et Sociétés (ITIS), Université Laval
 
Directrice, depuis septembre 2009, de l’Institut Technologies de l’information et Sociétés (ITIS), Marie-Andrée Doran porte un mandat aussi riche que varié, lié intimement à l’accélération de la production de nouvelles connaissances et de l’émergence de projets structurants dans ce secteur de pointe. Dans ses fonctions, elle contribue activement à la valorisation et la diffusion des connaissances ainsi qu’à la réalisation de projets de recherche appliquée en matière de technologies de l'information (TI).
 
Formée en sciences à l’UQAM (baccalauréat en biologie moléculaire et cellulaire) et l’Université Laval (maîtrise en sciences forestières), elle a œuvré dans divers champs disciplinaires se rapportant autant aux sciences pures et appliquées qu’aux sciences sociales ou aux arts.
 
Après avoir brièvement enseigné à la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique, elle a assumé diverses fonctions-cadres auprès de la direction de l’UL en étant tour à tour adjointe du vice-recteur exécutif, adjointe du vice-recteur aux études et aux activités internationales ainsi qu’adjointe du vice-recteur à la recherche et à la création. Son parcours tant en gestion académique qu’en gestion administrative l’a aussi mené à assumer les fonctions d’adjointe au doyen de la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique, de directrice exécutive de la Faculté d’aménagement, d’architecture et des arts visuels, de directrice adjointe, puis codirectrice de l’École des arts visuels, de directrice de l’École internationale d’été de Percé ou encore de directrice du Consortium de mobilité étudiante Américanité (Canada – États-Unis – Mexique).
 
Au fil des années, Marie-Andrée Doran fut appelée à représenter l’Université Laval à maintes reprises dans des congrès et des colloques autant nationaux qu’internationaux ainsi qu’au sein de tables de concertations sous-ministérielles et à la Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec (CREPUQ). On lui doit la rédaction de nombreux documents de planification stratégique, règlements, bilans et rapports.
 
Marie-Andrée Doran est activement engagée et impliquée dans les projets sur les villes intelligentes. Elle a initié et organisé le premier colloque sur les villes intelligentes au Québec qui a attiré plus de 15 experts du monde des affaires et académique, nationaux et internationaux, venant du Québec, de la France, des États-Unis d’Amérique et du Mexique.
 
Bref, madame Doran a acquis, au fil de sa carrière, une riche et vaste expérience de gestion de haut niveau, tant au plan administratif qu’académique. De concert avec la communauté universitaire et les partenaires du milieu des affaires, elle souhaite contribuer au positionnement stratégique de la ville de Québec dans le secteur des TI.
 

Jour 1 - Modes de gouvernance et participation citoyenne dans les villes intelligentes

 
Coresponsable du colloque : Stéphane Roche
Professeur, Département des sciences géomatiques, Université Laval
 
Stéphane Roche est professeur titulaire de sciences géomatiques à l’Université Laval, où il enseigne les Systèmes d’information géographique (SIG), la cartographie et la Société de l’information géographique. Il s’intéresse à l’exploration des relations entre les concepts d’ « Habilitation spatiale » et d’engagement des citoyens dans le contexte des villes intelligentes et des infrastructures urbaines durables. Il participe actuellement à divers projets de recherche subventionnés (CRSH, CRSNG, FRQNT, FRQSC) portant sur l’analyse des relations entre l’espace et les sociétés humaines sou s l’angle du développement du Géoweb participatif, l’évaluation de la qualité des données issues de l’information géographique volontaire et des contenus géographiques générés par les usagers et la conception de solutions de géocollaboration (SIG participatif, WikiSIG…) pour supporter l’aménagement participatif et le Géodesign.
 
Stéphane fut le coordonnateur avec Claude Caron (Université de Sherbrooke) du livre “Organizational Facets of GIS”, publié en 2009 aux éditions John Wiley and Sons. Il a également été le coordonnateur invité (avec Rob Feick de l’University of Waterloo) du numéro spécial (vol.64, n.1) sur l’Information géographique volontaire de la revue GEOMATICA; et plus récemment le coordonnateur invité (avec Mike Goodchild, University of California, Santa-Barbara) du numéro spécial (vol.22, n.2) de la Revue internationale de Géomatique consacré au Géodesign. Stéphane est membre de l’Ordre des ingénieurs du Québec et sert, entre autres, sur les conseils d’administration du Fond Joncas (Ordres des arpenteurs-géomètres du Québec) et de l’Association de géomatique municipale du Québec (AGMQ).
 

Biographies des conférenciers du Jour 1


Jour 2 - Le numérique comme outil de mise en valeur de la culture et du patrimoine dans une ville intelligente

 
Coresponsable du colloque : Laurier Turgeon
Titulaire, Chaire de recherche du Canada en patrimoine ethnologique, Université Laval
 
Laurier Turgeon mène ses recherches en histoire économique et sociale et en ethnologie de l'Amérique du Nord. Plus précisément, il s'intéresse aux pratiques alimentaires, à l'interculturalité, à l'histoire maritime et au patrimoine ethnologique dans les sociétés coloniales et postcoloniales de l'Amérique française.
 
Depuis juin 2003, il est titulaire de la Chaire de recherche du Canada en patrimoine ethnologique. Son équipe est responsable de prestigieux projets tels l’Encyclopédie du patrimoine culturel de l’Amérique française, l’application mobile L’esprit du lieu ou encore l’Inventaire des ressources ethnologiques du patrimoine immatériel (IREPI). Ses travaux l’ont mené à collaborer avec plusieurs partenaires en Amérique et en Europe, et à réaliser plusieurs projets d’envergure. Par exemple, M. Turgeon a été expert pour le compte de l’UNESCO pour la reconstruction d’Haïti (2010) ainsi que pour l’élaboration des directives opérationnelles de la Convention de la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel (2006-2007).
 

Biographies des conférenciers du Jour 2


Jour 3 - Apprendre dans la ville : Web, réalité augmentée et mobilité en éducation

 
Coresponsable du colloque : Sylvie Daniel
Professeure, Département des sciences géomatiques, Université Laval
 
Sylvie Daniel a obtenu le diplôme d’ingénieur en génie électrique de l’Institut national des sciences appliquées de Rennes (France) en 1994 et le doctorat de l’Université de Rennes I (France) en traitement du signal et télécommunications en 1998. Elle compte plus de 16 années d’expérience dans le domaine de l’imagerie géospatiale, durant lesquelles elle a dirigé et géré des projets de recherche et développement d’envergure internationale, notamment dans l’industrie. Elle a rejoint l’Université Laval en janvier 2004, où elle est maintenant professeure agrégée au Département des sciences géomatiques.
 
Sylvie Daniel a participé à plusieurs initiatives de recherche à l’échelle nationale et internationale et elle a agi à titre de responsable de six projets multidisciplinaires. Elle a obtenu des octrois de recherche auprès d’organismes et de programmes de financement compétitifs. Elle est sur le comité éditorial de la revue Journal of Agricultural and Environmental Information Systems. Elle est membre de l’IEEE, membre du Centre de recherche en géomatique (CRG), chercheuse affiliée à l’Institut Technologies de l’Information et Sociétés (ITIS) et chercheuse régulière du Réseau GEOIDE. Ses intérêts de recherche incluent l'acquisition de données (images et nuages de points LiDAR et bathymétrique), le traitement d'images et l'intelligence artificielle, la modélisation 3D, la fusion de données et la réalité augmentée. Ses projets de recherche concernent la modélisation 3D d’infrastructures et d’environnements urbains, et les nouveaux outils ludoéducatifs basés sur les technologies géomatiques et la réalité augmentée.
 
Mme Sylvie Barma, professeure à la Faculté des sciences de l'Éducation de l'Université Laval, de même que M. Jean-Nicolas Ouellet, chercheur au Centre collégial de transfert en imagerie multimédia et médias interactifs (CIMMI) agissent également à titre de co-responsables pour cette journée de colloque.

Jour 4 - Les outils numériques d'aide à la décision et à la communication concertée en santé

 
Coresponsable du colloque : France Légaré
Titulaire, Chaire de recherche du Canada en implantation de la prise de décision partagée, Université Laval
 
Praticienne de la médecine familiale au Québec depuis 1990, France Légaré est professeure titulaire au Département de médecine familiale et médecine d'urgence à l'Université Laval. Du 1er juin 2006 à juin 2011, elle a été titulaire d'une Chaire de recherche du Canada de niveau 2 en implantation de la prise de décision partagée en soins primaires. Depuis juin 2011, elle a obtenu le renouvellement jusqu'en 2016. Elle est aussi la directrice de l’Axe de recherche en transfert des connaissances et évaluation des technologies et des modes d’intervention en santé du Centre de recherche du Centre hospitalier universitaire de Québec (CHUQ). Elle est également représentante du Réseau canadien Cochrane de l'Université Laval depuis 1999. Son programme de recherche vise à fournir aux professionnels de la santé et aux patients les outils nécessaires pour optimiser la prise de décision dans le contexte des soins primaires. Digne de mentions, France a reçu le prestigieux prix du chercheur de l’année du Collège des médecins de famille du Canada en octobre 2011.
 
Depuis 2005, Dre France Légaré a contribué à l’obtention de 28 025 605 $ en subventions des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) dont 15 157 895 $ à titre de chercheure ou cochercheure principale. Aussi, elle a reçu plus d’un million de dollars en subvention des FRQ-S et autres organismes subventionnaires. Depuis 1995, elle a dirigé ou codirigé 20 étudiants à la maîtrise, 4 étudiants au doctorat et 7 étudiants postdoc/fellow dans les programmes d’épidémiologie, santé communautaire, biostatistique, anthropologie et droit de la santé.
 
Les domaines de recherche de la Dre Légaré concernent la prise de décision partagée, le transfert des connaissances, la synthèse des connaissances, les outils d’aide à la décision et les soins primaires. La Dre Légaré compte aussi plusieurs publications.
 

Biographies des conférenciers du Jour 4


Jour 5 - Les transports, la logistique et l'urbanisme dans une ville intelligente

 
Coresponsable du colloque : Benoit Montreuil
Professeur, Département d'opérations et systèmes de décision, Université Laval
 
Ingénieur industriel avec un Ph.D. du Georgia Institute of Technology en 1982, Benoit Montreuil est, depuis 1988, professeur d’opérations et systèmes de décision à la Faculté des sciences de l’administration de l’Université Laval.
 
Il est titulaire de la Chaire de recherche du Canada en ingénierie d’entreprises. Il dirige l'Initiative internationale sur l'Internet physique vers une logistique efficiente et durable tant aux plans urbains que mondiaux. Après avoir révolutionné le domaine de l'aménagement des usines, domaine où ses écrits sont devenus des classiques, Benoit Montreuil a renouvelé le concept du réseautage manufacturier. Il a été un des premiers chercheurs au monde à étudier la production virtuelle-une forme de production où l'on crée des usines holographiques en plaçant en réseau l'ensemble des intervenants industriels. Le Centre de recherche sur les technologies de l'organisation réseau, organisme dont il est un des membres fondateurs, se classe aujourd'hui parmi les centres de recherche canadiens les mieux cotés au monde.
 
En 2011, il été reconnu à titre « Rainmaker of the Year » par DC Velocity. Chaque année, cette publication rend hommage aux professionnels s’étant particulièrement illustrés dans le domaine de la logistique, de la distribution et du transport.
 
Ses innovations telles que le Web logistique et le Web citoyen sont au cœur du devenir des villes intelligentes et durables.