lien externe

2013/05/27 - Trois prix pour l'Université Laval aux OCTAS 2013

Envoyez-nous un courriel
Québec, lundi 27 mai 2013 L'ITIS est fier d'avoir vu trois réalisations de l'Université Laval récompensées au Gala des OCTAS 2013, présenté le samedi 25 mai 2013, au Palais des congrès de Montréal.
 
La professeure Sylvie Daniel, du Département des sciences géomatiques, a remporté un prix dans la catégorie "Environnement d'apprentissage (200 employés et plus)" pour l'application Parallèle. Le projet Migration numérique de Jean-Ambroise Vesac (Arts et cultures numérique) a été récompensé dans la catégorie "Relève étudiante (universitaire)". Dans cette même catégorie, Benoit Duinat (Géomatique) a remporté un prix Coup de coeur pour son projet d'application mobile de simulation située dédiée aux infrastructures souterraines.  
 
Les trois dossiers de candidature ont été initiés et préparés par l'équipe de l'Institut Technologies de l'information et Sociétés (ITIS).
 
Chapeautés par le Réseau ACTION-TI, les OCTAS sont remis, depuis 1987, afin de rendre hommage à des individus, des entreprises et des organismes pour leur créativité, leur dynamisme et leur contribution exceptionnelle à l’essor de l’industrie des TI en province. 
 
Parallèle
Développé par Sylvie Daniel, en collaboration avec le Centre de transfert en imagerie numérique et médias interactifs (CIMMI) et le Cégep Sainte-Foy, Parallèle a pour objectif principal de mettre en évidence l’apport des technologies relatives au divertissement éducatif, fondé sur la réalité augmentée mobile, pour accélérer l’apprentissage auprès des étudiants et motiver leur intéressement aux sciences et aux nouvelles technologies. Le projet s’est concentré sur la sensibilisation à des concepts particulièrement difficiles en sciences à savoir le volet électromagnétisme de la physique au niveau collégial. Ainsi Parallèle est un jeu éducatif sur tablette mobile impliquant la résolution d’un mystère à l’aide d’un simulateur recréant le comportement de particules chargées se déplaçant dans des champs électriques et magnétiques. Parallèle a été testé en classe par 80 étudiants. Il a remporté un vif succès auprès des élèves qui ont plongé dans l’énigme aussitôt leur tablette dans les mains.
 
Migration numérique
Migration numérique, c’est la rencontre entre l’humain et la technologie. C’est d’abord une application informatique, imaginée par Jean-Ambroise Vesac, étudiant au doctorat en Arts et cultures numériques, sous la direction de Renée Bourassa (École des arts visuels) et Liviu Dospinescu (Département des littératures) permettant au participant de se transposer, artistiquement, à l’écran dans une numérisation 3D de lui-même ou d’essayer le visage d’un autre! Ainsi, c’est la rencontre entre l’artiste et ses modèles, hommes, femmes et enfants, qui ont accepté de laisser leurs traits se faire capter en numérisation 3D ou vidéo, pour ensuite, grâce à l’artiste et sa machine, découvrir et composer une version virtualisée d’eux-mêmes. D’une étape à l’autre, Migration numérique devient ainsi à la fois la démarche de création d’une application de création artistique ainsi que l’expérience d’une rencontre et d’un devenir numérique.
 
Application mobile de simulation dédiée aux infrastructures souterraines
Afin de répondre aux besoins des professionnels de la construction et de la maintenance sur le terrain, Benoit Duinat, étudiant au doctorat en Géomatique, sous la direction de Sylvie Daniel (Département des sciences géomatiques), a réalisé une solution mobile de simulation située utilisant une méthode de réalité augmentée, basée sur support tablette tactile ou téléphone intelligent. Il a d’abord modélisé, en 3D et à partir de données réelles, le campus de l’Université Laval, dans ses parties visibles et invisibles (canalisations, tunnels). En se basant sur la géolocalisation, il a ensuite intégré ce modèle 3D dans une application permettant, sur place et en temps réel, de se déplacer, de s’orienter et d’interagir avec ce campus virtuel. Pour l’étudiant, il s’agissait ici de démontrer le potentiel de la simulation située pour la gestion des infrastructures souterraines.
 

Depuis 2010, l'Université Laval a ainsi récolté huit nominations et cinq prix aux OCTAS. En 2011, c'est Le jeu du bois, réalisé par le Consortium de recherche FORAC qui avait remporté les honneurs dans la catégorie "Environnement d'apprentissage (200 employés et moins)". En 2010, c'est Yvan Bédard, professeur au Département des sciences géomatiques, qui avait remporté dans la catégorie "Intelligence d'affaires" pour son projet Map4Decision. Au fil des années, l'Environnement numérique d'apprentissage (ENA), le Supercalculateur de l'Université Laval ainsi que la Suite Clinifolio de la Faculté de médecine de l'Université Laval s'étaient également retrouvés parmi les finalistes. 

Pour plus d'information : www.actionti.com/accueil/octas

- 30 -
 
Pour information ou entrevues:
Raymond Poirier, chargé de communication
Institut Technologies de l'information et Sociétés (ITIS)
418 656-2131, poste 6605 ou info@itis.ulaval.ca