lien externe

Conférenciers

Envoyez-nous un courriel

M. Thierry Badard

Professeur, Département des sciences géomatiques
Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique, Université Laval
 
Le Dr. Thierry Badard est professeur en géo-informatique au Département des sciences géomatiques de l’Université Laval. Il est chercheur régulier et membre du bureau de direction du Centre de Recherche en Géomatique (CRG). Membre de l’ITIS (Institut Technologies de l'information et Sociétés), le Dr. Badard était également un chercheur régulier du feu réseau de centres d’excellence en géomatique au Canada, GEOIDE.
 
Ses champs d’intérêt en recherche concernent les architectures orientées services (SOA) en géospatial, les services Web basés sur la localisation (LBS, Location-Based Services) et le contexte, le design d’applications mobiles intelligentes pour l’aide à la décision, l’informatique décisionnelle géospatiale et les outils géo-analytiques (Spatial ETL, S-OLAP, geo-reporting, geo-dashboarding et spatial data mining), ainsi que les technologies relatives au stockage, à l’analyse et à la visualisation de données spatiales massives (Geo Big Data). Activement impliqué dans la communauté géospatiale open source depuis de nombreuses années, le Dr. Badard est entre autres membre votant de l’OSGeo (Open Source Geospatial Foundation) et le fondateur et co-président de la commission sur les technologies géospatiales Open Source de l’ACI (Association Cartographique Internationale). Dr. Thierry Badard est enfin co-fondateur et Vice-président Technologies de Spatialytics Solutions,une compagnie en géodécisionnel impliquée dans les industries de l’intelligence d’affaires et du géospatial, fondée en 2009.
 

M. Mario Carrier

Professeur, École supérieure d'aménagement du territoire et de développement régional (ÉSAD)
Faculté d'aménagement, d'architecture, d'art et de design, Université Laval
 
Mario Carrier est urbaniste et sociologue de profession. Il est titulaire d’un Baccalauréat en sociologie (1983), d’une Maîtrise en Aménagement du territoire et développement régional (ATDR) (1986) et d’un Doctorat en sociologie économique (1992), tous les trois obtenus à l’Université Laval. De 1992 à 2001, il a été professeur au Département des sciences de la gestion à l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT), où il a notamment été directeur de la Chaire Desjardins en développement des petites collectivités de 1996 à 2001.
 
Il est maintenant professeur titulaire à l’École supérieure d’aménagement du territoire et de développement régional (ÉSAD) de l’Université Laval, où il poursuit sa carrière depuis 2002 et où il enseigne dans le domaine du développement local et régional. Ses recherches portent principalement sur les thèmes du développement économique, des réseaux d’innovation des entreprises, de la gouvernance territoriale, des instruments de politiques publiques reliés aux questions de développement, d’aménagement et d’environnement. Il est membre du Centre de recherche en aménagement et développement (CRAD) de l’Université Laval depuis 2002.
 

Mme Anne-Sophie Charest

Professeure, Département de mathématique et de statistique
Faculté des sciences et de génie, Université Laval
 

Anne-Sophie Charest est professeur adjointe au Département de mathématiques et statistique de l'Université Laval. Elle a complété son doctorat en statistique à l'université Carnegie Mellon en 2012, sous la supervision de Dr. Steve Fienberg.

Son champ de recherche est la protection de la confidentialité pour les jeux de données statistique, et en particulier la création de jeux de données synthétiques qui satisfont le critère de la confidentialité différentielle. Elle s'intéresse également à l'apprentissage statistique et au Big Data.
 

Mme Sophie D'Amours

Vice-rectrice à la recherche et à la création, Université Laval
 
Sophie D’Amours possède un baccalauréat en génie mécanique et un M.B.A. de l’Université Laval, ainsi qu’un doctorat en mathématiques appliquées et génie industriel de l’École polytechnique de Montréal.
 
Depuis juillet 2012, madame D’Amours est vice-rectrice à la recherche et à la création à l’Université Laval. Elle est également titulaire de la chaire de recherche du Canada intitulée Planification de réseau de création de valeur durable dans l’industrie forestière et de la chaire de recherche industrielle Collaborative Integration and synchronization of the forest products supply chains. Elle est aussi directrice scientifique d’un réseau de recherche national, le réseau VCO et préside le conseil d’administration du Centre de recherche industrielle du Québec.
 
Elle s’implique dans plusieurs projets de recherche nationaux et internationaux portant sur l’ingénierie des affaires dans l’industrie forestière. Elle a été l’instigatrice du Consortium de recherche FORAC qui est reconnu dans le domaine de la gestion des chaînes de valeur de l’industrie des produits forestiers. Elle est invitée régulièrement comme conférencière plénière et a reçu de nombreuses reconnaissances, dont celle du prix Henry-Gustave-Joly-de Lobtinière (2008) pour une contribution exceptionnelle au secteur forestier québécois et le prix Femme de mérite en science et technologie du YWCA (2003).
 

Mme Sylvie Daniel

Directrice par intérim, Institut Technologies de l'information et Sociétés (ITIS), Université Laval
Professeure, Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique, Université Laval
 
Sylvie Daniel a obtenu le diplôme d’ingénieur en génie électrique de l’Institut national des sciences appliquées de Rennes (France) en 1994 et le doctorat de l’Université de Rennes I (France) en traitement du signal et télécommunications en 1998. Elle compte plus de 16 années d’expérience dans le domaine de l’imagerie géospatiale, durant lesquelles elle a dirigé et géré des projets de recherche et développement d’envergure internationale, notamment dans l’industrie. Elle a rejoint l’Université Laval en janvier 2004, où elle est maintenant professeure agrégée au Département des sciences géomatiques.
 
Sylvie Daniel a participé à plusieurs initiatives de recherche à l’échelle nationale et internationale et elle a agi à titre de responsable de six projets multidisciplinaires. Elle a obtenu des octrois de recherche auprès d’organismes et de programmes de financement compétitifs. Elle est sur le comité éditorial de la revue Journal of Agricultural and Environmental Information Systems. Elle est membre de l’IEEE, membre du Centre de recherche en géomatique (CRG), chercheuse affiliée à l’Institut Technologies de l’Information et Sociétés (ITIS) et chercheuse régulière du Réseau GEOIDE. Ses intérêts de recherche incluent l'acquisition de données (images et nuages de points LiDAR et bathymétrique), le traitement d'images et l'intelligence artificielle, la modélisation 3D, la fusion de données et la réalité augmentée. Ses projets de recherche concernent la modélisation 3D d’infrastructures et d’environnements urbains, et les nouveaux outils ludoéducatifs basés sur les technologies géomatiques et la réalité augmentée.
 

M. Denis Deslauriers

Directeur, Service des technologies de l'information et des télécommunications, Ville de Québec
 
Bachelier en administration, maître en gestion de projets, M. Deslauriers a débuté sa carrière dans la consultation privée pour les analyses économiques dans différents ministères, villes et entreprises privées pour ensuite poursuivre dans le monde municipal et se spécialiser dans le domaine des solutions d’affaires technologiques.
 
Il est présentement directeur du Service des technologies de l'information et des télécommunications à la Ville de Québec.
 

M. Michel Després

Étudiant à la maîtrise en Sociologie, Université Laval
Chercheur au Groupe interdisciplinaire de recherche sur les banlieues (GIRBa)
 
Michel Després est un étudiant à la maîtrise en sociologie au GIRBa. Introduit à l'équipe depuis l'automne 2008, il a participé en tant qu’auxiliaire de recherche à la plupart des projets du GIRBa depuis 6 ans  et travaille maintenant sur l'enquête Demain Québec: je clique et je m'implique.
 
Ses intérêts de recherche pour son mémoire portent principalement sur les questions de mobilités en rapport avec les nouvelles technologies de l'information, plus spécifiquement sur la façon dont divers profils de travailleurs et d'étudiants résidant sur le territoire métropolitain de la CMQ utilisent les technologies mobiles dans leurs déplacements et leurs activités quotidiennes. 
 

Mme Marie-Andrée Doran

Directrice sortante, Institut Technologies de l'information et Sociétés (ITIS), Université Laval
Adjointe au vice-recteur, Vice-rectorat aux études et aux relations internationales, Université Laval
 
Directrice de l’Institut Technologies de l’information et Sociétés (ITIS), de septembre 2009 à mars 2014, Marie-Andrée Doran a porté un mandat aussi riche que varié, intimement lié à l’accélération de la production de nouvelles connaissances et à l’émergence de projets structurants dans ce secteur de pointe. Dans ses fonctions, elle a contribué activement à la valorisation et la diffusion des connaissances ainsi qu’à la réalisation de projets de recherche appliquée ou de transfert en technologies de l’information (TI). 
 
Formée en sciences à l’UQÀM (baccalauréat en biologie moléculaire et cellulaire) et l’Université Laval (maîtrise en sciences forestières), elle a œuvré comme écologiste et bioaménagiste en aménagement du territoire et en environnement ainsi que dans divers champs disciplinaires se rapportant aux sciences pures et appliquées, aux sciences sociales ou à l’architecture et aux arts.
 
Au long de sa carrière, Mme Doran a assumé des responsabilités de haut niveau à l’Université Laval, tant en gestion académique qu’en gestion administrative. Après avoir enseigné au niveau collégial en sciences forestières et à la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique, elle a assumé des fonctions-cadres de haut niveau auprès de la direction de l’UL en étant tour à tour adjointe du vice-recteur exécutif, adjointe du vice-recteur aux études et aux activités internationales ainsi qu’adjointe du vice-recteur à la recherche et à la création. Elle a également dirigé (codirectrice) l’École des arts visuels de l’Université Laval (plus de 1 000 étudiants) ainsi que l’École internationale d’été de Percé. Femme de développement, elle a largement contribué à l’informatisation des enseignements en arts et design et au développement de nouveaux programmes en arts médiatiques et en design multimédia.
 
Au fil des années, Marie-Andrée Doran fut appelée à représenter l’Université Laval à maintes reprises dans des congrès et colloques nationaux et internationaux ainsi qu’au sein de tables de concertations et à la Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec (CREPUQ). On lui doit la rédaction de nombreux documents de planification stratégique, règlements, bilans et rapports, dont le premier Bilan environnemental et la première Politique environnementale de l’Université Laval.
 
Depuis 2012, Marie-Andrée Doran est activement engagée dans les projets sur les villes et communautés intelligentes et de façon plus large sur le développement du Numérique au Québec. Avec l’équipe de l’ITIS, elle a initié et organisé au Québec en 2012 le premier colloque scientifique international sur les Villes intelligentes réunissant des experts du monde académique, du monde municipal et du milieu des affaires en provenance du Québec, de la France, des États-Unis d’Amérique et du Mexique. Elle et son équipe ont participé activement avec Québec international, la Ville de Québec et le Parc Technologique du Québec Métropolitain à la préparation de la candidature de la Ville de Québec au concours 2012 de l’Intelligent Community Forum (ICF) et ont donc contribué au positionnement de Québec dans le Top7 mondial des Villes intelligentes.
  
En mai 2013, l’équipe de l’ITIS a poursuivi son action sur les villes et communautés intelligentes par l’organisation du Colloque « Bâtir la ville de demain : cinq axes pour comprendre et construire les villes intelligentes », du 5 au 10 mai, dans le cadre du 81e Congrès de l’Acfas réunissant plus de 75 conférencières et conférenciers, dont une délégation internationale.
 
Leader reconnue pour son dynamisme et sa vision, elle travaille de concert avec la communauté universitaire et les différents acteurs du milieu, afin de contribuer au positionnement stratégique du Québec dans le secteur du Numérique.
 

M. Emmanuel Faug

Consultant TI, Momentum Technologies
 
Monsieur Faug détient un diplôme d’ingénieur en informatique des systèmes d'information et d'aide à la décision et possède plus de 12 années d’expérience dans le domaine des technologies de l’information. Il agit comme conseiller spécialisé en intelligence d'affaires auprès des organismes privés et publics afin de mettre en œuvre des architectures de solution répondant aux besoins des organisations.
 
Par ailleurs, il est aussi responsable de la pratique en intelligence d'affaires au sein du centre d'expertise de Momentum technologies. À ce titre, il est en veille permanente sur les nouvelles tendances dans le domaine.
 

M. Jean-François Gauthier

Directeur général, Institut sur la gouvernance numérique
 
Expert en relations gouvernementales, passionné du service public, Jean-François se consacre depuis les dernières années aux approches de gouvernement ouvert. 
 
Au début 2012 il fonde le collectif citoyen « démocratie ouverte » avec des partenaires internationaux. Maintenant implanté en France, en Tunisie, en Belgique et en Suisse, ce groupe de réflexion, d’accompagnement et d’influence vise l’appropriation du concept et le partage des meilleures pratiques mondiales en gouvernement ouvert au sein de la francophonie.  À l'automne 2012, il est celui qui rassemble le groupe des "13 étonnés" qui veut relancer un dialogue collectif autour de l'urgence de doter le Québec d'un plan numérique. En avril 2013 il crée un nouvel OBNL, l'Institut de gouvernance numérique, sous la présidence d'honneur de Michel Cartier. 
 
M. Gauthier accompagne les organisations publiques et privées dans l’élaboration de stratégies et la mise en œuvre de la gouvernance requise pour maximiser les bénéfices concrets associés à la transparence, de la participation et de la coopération active des parties prenantes. Il est aussi un conférencier enthousiaste qui sait communiquer les messages qui permettent à l’auditoire de s’approprier la portée des opportunités offertes par la mise à profit de ces nouvelles approches.
 
Jean-François a œuvré dans la fonction publique, dans des cabinets politiques, comme lobbyiste-conseil, dans le secteur des technologies auprès de petites, moyennes, et grandes entreprises et organisations. Tout ce bagage lui a permis d’acquérir une compréhension à la fois stratégique et fine des enjeux qui entourent la mise à profit des technologies et la gouvernance de l’information dans le contexte de l’administration publique.
 

M. Deepak Mohapatra

Sr. Consultant - Governement Big Data Team, IBM
 
Deepak Mohapatra is a Senior Consultant with IBM Software Group focusing on Government Agencies. He has worked with many government agencies around the world consulting on strategies, policy development, program effectiveness in the social services, health, public safety and tax and finance agencies. Currently Deepak is focused on bringing the phenomenon of Big Data to government  agencies to improve effectiveness, improve service delivery and improve policy development.
 
Deepack holds a Masters in Computer Science from Boston Univ and lives with his wife and 6 year old twins in Boston.
 

M. Philippe Nieuwbourg

Rédacteur en chef, Decideo
 

Philippe Nieuwbourg est expert précurseur en intelligence d’affaires. Il a créé et dirige depuis le site Decideo - Decideo.fr et Decideo.ca - qui référence environ 5 000 articles dédiés à l’intelligence d’affaires. Conférencier international, formateur en entreprise et consultant pour de grandes compagnies, il est également l’auteur de plusieurs livres sur l’intelligence d’affaires et l’analyse de données.  

Intervenant régulièrement au Québec, il est également devenu, en 2012, chargé de cours à l’UQAM. Passionné d’histoire des technologies de l’information, il est également le créateur du Musée de l’informatique de Paris.
 

M. François-Xavier Poulin-Darveau

Fondateur, Openify.it
 
Étudiant finissant au baccalauréat en ingénierie logiciel et co fondateur de l’entreprise Openify.it.
 
Sa passion envers la simplicité visuelle du web et la complexité des données dirige la vision actuelle de l’entreprise.
 
Son but:  rendre aussi simple que possible l’exploration d’ensembles de données.
 

M. Yvan Robert

Vice-président aux affaires stratégiques, Momentum Technologies
 
Monsieur Robert est détenteur d’un diplôme de deuxième cycle universitaire en conseil en management à l'Université du Québec de Montréal et d’un diplôme d’études collégiales en informatique de gestion au Collège de Sherbrooke. Il possède plus de 30 années d'expérience dans le domaine des technologies d'information principalement dans les centres informationnels en intelligence d'affaires et dans les sites transactionnels Web.
 
En 2003, M. Robert fonde Momentum technologies avec 4 autres de ses associés qui compte aujourd'hui plus de 120 employés.   À titre de vice-président des affaires stratégiques, M. Robert a pour mission de donner à Momentum technologies une vision commune et d'établir les stratégies sur les cibles à atteindre à moyen et long terme. Il a également mis sur pied un centre d'expertise qui assure la pérennité de l'expertise et  qui offre aussi une veille permanente sur les nouvelles tendances mondiales. M. Robert agit également à titre de conseiller senior en intelligence d'affaires auprès des organismes privés et publics afin d'orienter et définir les stratégies BI à mettre en œuvre au sein des organisations.
 

M. Stéphane Roche

Professeur, Département des sciences géomatiques
Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique, Université Laval
 
Stéphane Roche est professeur titulaire de sciences géomatiques à l’Université Laval, où il enseigne les Systèmes d’information géographique (SIG), la cartographie et la Société de l’information géographique. Il s’intéresse à l’exploration des relations entre les concepts d’ « Habilitation spatiale » et d’engagement des citoyens dans le contexte des villes intelligentes et des infrastructures urbaines durables. Il participe actuellement à divers projets de recherche subventionnés (CRSH, CRSNG, FRQNT, FRQSC) portant sur l’analyse des relations entre l’espace et les sociétés humaines sou s l’angle du développement du Géoweb participatif, l’évaluation de la qualité des données issues de l’information géographique volontaire et des contenus géographiques générés par les usagers et la conception de solutions de géocollaboration (SIG participatif, WikiSIG…) pour supporter l’aménagement participatif et le Géodesign.
 
Stéphane fut le coordonnateur avec Claude Caron (Université de Sherbrooke) du livre “Organizational Facets of GIS”, publié en 2009 aux éditions John Wiley and Sons. Il a également été le coordonnateur invité (avec Rob Feick de l’University of Waterloo) du numéro spécial (vol.64, n.1) sur l’Information géographique volontaire de la revue GEOMATICA; et plus récemment le coordonnateur invité (avec Mike Goodchild, University of California, Santa-Barbara) du numéro spécial (vol.22, n.2) de la Revue internationale de Géomatique consacré au Géodesign. Stéphane est membre de l’Ordre des ingénieurs du Québec et sert, entre autres, sur les conseils d’administration du Fond Joncas (Ordres des arpenteurs-géomètres du Québec) et de l’Association de géomatique municipale du Québec (AGMQ).
 

M. Pier Tremblay

Conseiller en gouvernement ouvert
Direction de la vision et des orientations en ressources informationnelles, Secrétariat du Conseil du trésor
Gouvernement du Québec
 
M. Pier Tremblay est coordonnateur du dossier du gouvernement ouvert au Sous-secrétariat du dirigeant principal de l’information au Secrétariat du Conseil du trésor du Québec. M. Tremblay travaille sur la mise en œuvre du gouvernement ouvert depuis mars 2012. Il est actuellement responsable de la mise en œuvre du gouvernement ouvert notamment des aspects liés à la publication des données ouvertes, à la gestion du portail données.gouv.qc.ca et au plan d’action du gouvernement ouvert.
 
Auparavant, M. Tremblay était assistant de recherche à l’ENAP où il s’est spécialisé dans l’étude des institutions démocratiques et administratives. Il détient un baccalauréat en science politique de l’Université Laval et une maîtrise en administration publique avec une spécialisation en évaluation de programme publique de l’ENAP.