lien externe

Sessions parallèles - 5 avril 2016

Envoyez-nous un courriel

Ville et communautés intelligentes / Smart Cities and Communities (1)

Mardi 5 avril / 10 h 30 - 12 h / Salle 2104 AB
Modérateur : Gabriel Dion, Université Laval
 
L’Unité mixte de recherche en sciences urbaines : laboratoire urbain et ère numérique 
(Sébastien Tremblay)
 
Smart City à la nantaise : l'innovation inclusive partout, par toutes et tous et pour toutes et tous 
(Francky Trichet)
 
La Smart City à la nantaise, ce n'est pas une ville intelligente mais une ville des intelligences mises en réseau pour fabriquer du commun, l'énergie durable des villes vivantes de demain. Nantes est un territoire de création, d'inspiration et d'expérimentation. Autant d'atouts qui en font sa force. Les réseaux y sont ultra-connectés et les frictions créatives se vivent au quotidien. Cette ville mise sur ses communautés créatives et la force de l'ingéniosité collective pour faire sens, pour faire cité.
 
La Smart City à la nantaise, c'est donc avant tout une affaire d'humain et d'âme. La finalité est de faire de l'innovation inclusive partout, par toutes et tous et pour toutes et tous. Cette doctrine politique de l'innovation inclusive, singularité du territoire pour conduire le changement à l'échelle locale, se décline en mode projets autour de 7 prismes : ville attractive, ville collaborative, ville maillée, ville d'expérimentation, ville sobre, ville solidaire et ville facile.
 
Information géographique numérique et gestion des territoires. Application aux zones côtières françaises 
(Lucille Ritschard, Jade Georis-Creuseveau et Françoise Gourmelon)
 
Le développement des Technologies de l’Information Géographique, entraine la multiplication des ressources informationnelles géolocalisées et de leurs échanges via le Web.
 
A travers une analyse complémentaire menée à l’échelle nationale et locale, cette communication propose d’analyser la contribution de ces ressources informationnelles aux processus de gestion territoriale en zone côtière. Des décalages sont mis en évidence entre les potentialités offertes par ces ressources in-formationnelles et leurs effets réels sur l’aide à la gestion territoriale en dépit de la mise en œuvre de politiques publiques en faveur du numérique.
 
Flux de travail pour la modélisation de sites patrimoniaux en réalité virtuelle : le cas du monastère des Ursulines-de-Québec
(Sylvie Daniel, Philippe Dubé, Benoît Duinat, Dominique Gélinas, Peyman Hedayati, Denis Laurendeau, Zahra Toony et Jean-Ambroise Vesac)
 
Un peu d'intelligence dans les sciences de l'urbain 
(Stéphane Roche)
 

Éducation (1)

Mardi 5 avril / 10 h 30 – 12 h / Salle 2103
Modérateur : Thierry Eude, Université Laval
 
De joueur à concepteur : design de jeux sérieux pour l’augmentation de l’implication et de la richesse des liens sociaux des personnes aînées
(Patrick Plante et Louise Sauvé)
 
Les personnes âgées représentent une part de plus en plus importante des utilisateurs de technologies numériques [1]. Par contre, bien peu de produits leur sont destinés, et quand c’est le cas, l’interface est souvent perçue comme infantilisante [2]. Financé par le réseau AGE-WELL NCE-RCE, notre projet de recherche a pour objectif général d’améliorer par le jeu la richesse des relations sociales et des fonctions cognitives des personnes âgées. Plus spécifiquement, nous visons à: 1) augmenter l’implication personnelle des ainés dans un jeu éducatif, 2) tenir compte de la littérature et de l’expérience utilisateur afin de créer des jeux génériques qui répondent aux exigences ergonomiques des aînés, et 3) transformer la contribution monétaire en facteur d’implication.
 
Lors de notre communication, nous présenterons le contexte et les objectifs de la recherche, les statuts des utilisateurs ainés, et un tour guidé de nos jeux éducatifs et des défis liés à l’adaptation ergonomiques d’un système de jeux génériques et à l’adaptation des aînés.
 
Usages de la robotique pédagogique en éducation primaire selon son intégration disciplinaire et le développement des compétences du 21e siècle 
(Margarida Romero, Vincent Richard et Raoul Kamga)
 
Au cours des dernières années, les usages de la robotique pédagogique (RP) à l’école primaire se sont multipliés sans toujours s’arrimer pleinement aux différents objectifs disciplinaires et aux compétences du programme de formation.
 
Cet article vise à rendre compte des usages pédagogiques de la RP en enseignement primaire selon a) les domaines disciplinaires où elles s’intègrent et b) les « compétences du 21e siècle ». Nous analysons tout d’abord les usages de la RP en enseignement primaire en lien avec son intégration aux différents domaines disciplinaires (QR1) et à son intégration par rapport aux compétences du 21e siècle (QR2). Notre analyse suggère que, sur le plan disciplinaire, les usages prédominants de la RB se situent en sciences et technologies ainsi qu’en mathématiques, que sur le plan du développement des compétences du 21e siècle, le développement de la compétence de collaboration se démarque. Nous discuterons des opportunités qu’offre la RP en ce qui a trait au décloisonnement disciplinaire actuel.
 
Regard sur le concept d’investissement pour analyser l’influence des jeux numériques sur l’acquisition du vocabulaire en langue seconde ou étrangère 
(Diana Osorio)
 
Considérant la popularité croissante des jeux numériques à l’extérieur de la classe, il s’avère important de déterminer leur valeur pédagogique dans la classe de langue. À notre connaissance, aucune étude n’a tenté d’analyser l’investissement des apprenants dans les tâches linguistiques proposées à l’intérieur des jeux, et ce, dans le but d’établir un lien avec d’éventuels gains lexicaux. L’investissement tient compte du rôle social des participants, dont l’identité, en tant qu’apprenants de langues, change à travers le temps et l’espace, ce qui produit des résultats variés.
 
Ainsi, dans cette présentation, nous ferons état, dans un premier temps, des recherches qui ont analysé l’apprentissage de langues par le jeu sur support numérique. Dans un deuxième temps, nous discuterons de la notion socioculturelle d’investissement, notion qui, à notre avis, s’avère essentielle à l’étude de l’incidence des jeux numériques sur l’acquisition du vocabulaire en langue seconde.
 

Ville et communautés intelligentes / Smart Cities and Communities (2)

Mardi 5 avril / 13 h 30 – 15 h 30 / Salle 2104 AB
Modérateur : Hugo Grondin, Ville de Québec
 
Contribution du LiDAR mobile terrestre à la gestion urbaine durable 
(Sylvie Daniel)
 
La présentation portera sur les contributions des données acquises avec des LiDAR mobile terrestre à la modélisation 3D des villes. Elle décrira comment cette technologie permet la production rapide, efficace et à jour de maquettes 3D urbaines présentant un niveau de détails élevé. De telles maquettes sont requises dans le contexte des véhicules autonomes (i.e. contribution au transport durable), du contrôle et de la maintenance des infrastructures (gestion durable des infrastructures) et de la planification urbaine reposant sur une participation citoyenne améliorée, pour ne citer que quelques-uns des exemples qui illustreront cette présentation.
 
La donnée spatio-temporelle pour la gestion intelligente de la qualité de l'eau potable
(Manuel J. Rodriguez)
 
Development of decision-making tools for monitoring and management of drinking water quality requires the availability of robust data. These data must describe the variability of water quality from the watershed to the citizen’s tap. Decision-making tools based on relevant spatio-temporal data (collected online and off-line) can help municipal managers and operators to take adequate decisions to prevent water contamination events.
 
This presentation will discuss the type of data that is required to develop early-warning systems and decision-making tools for improving water quality monitoring and reducing the risk for contamination of tap water. We will provide examples of data and tools for improving both source water protection and routine management of water quality in municipal distribution systems.
 
Recharge intelligente et bidirectionnelle de véhicules électriques 
(Christian Gagné)
 
L'électrification massive des véhicules contribuera à réduire la pollution en milieu urbain, l'émission de gaz à effet de serre et la dépendance aux combustibles fossiles. Cependant, si l'adoption de véhicules électriques s'effectue rapidement et massivement, la consommation accrue en électricité risque de fragiliser les opérations des réseaux électriques et donc d'affecter la sécurité énergétique des villes et pays. Une recharge intelligente et même bidirectionnelle des véhicules électriques s'impose donc afin d'en coordonner la demande en énergie sur le réseau des véhicules avec les autres consommateurs d'électricité et le niveau de charge attendu pour les déplacements.
 
Notre proposition porte sur l'élaboration de nouvelles méthodes, testées par des simulations détaillées, pour une recharge intelligente et bidirectionnelle dans des marchés réglementés (ex. Québec), où les tarifs sont fixes dans le temps, et une recharge intelligente dans des marchés dérèglementés (ex. Ontario), où le prix de l'énergie varie dans le temps en fonction de l'offre et de la demande.
 
Gouvernance et acceptabilité citoyenne
(Sehl Mellouli)
 
L'un des objectifs de la ville intelligente est d'offrir un meilleur service et une meilleure qualité de vie à ces citoyens par le biais d'une utilisation massive des nouvelles technologies de l'information. À cet égard, une Ville intelligente doit etre un partenaire avec ces citoyens; les citoyens deviennent co-creatifs. Ainsi, une Ville doit se doter d'un nouveau modèle de gouvernance dans lequel le citoyen est partie prenante des décisions de la Ville. La Ville doit ainsi faire participer ces citoyens afin de collecter leurs avis et les intégrer dans son processus decisionnel.
 
Cette présentation exposera les defis relatis a la participation citoyenne et les solutions qui pourraient être mises en place afin de faire entendre la voie des citoyens dans leur Ville.
 
Créativité et participation dans la ville à l’ère du numérique 
(Margarida Romero)
 
Dans des villes intelligentes (smart cities) le numérique est mis au service de la communauté de citoyens pour améliorer les services, les déplacements et les interactions au sein de la communauté.
 
Notre présentation vise présenter les initiatives des villes intelligentes qui permettent le développement de la participation créative des citoyens. Parmi ces initiatives, les espaces de fabrication numérique (makerspace) sont des espaces qui permettent la conception et la construction d’artefacts physiques ou technologiques par le biais d’outils numériques. Ces espaces permettent aux citoyens de s’approprier des outils de création numérique pour créer des nouveaux artefacts de nature analogique, électronique, informatique ou robotique, selon les besoins des citoyens et l’entraide citoyenne des utilisateurs au sein de ces espaces.  
 

Web social / Social Web

Mardi 5 avril / 13 h 30 - 15 h 30 / Salle 2102 B
Modérateur : Paul Fortier, Université Laval
 
The 2015 Canadian Election: Twitter to Measure the Public’s Reaction during Televised Debates 
(William Sanger et Thierry Warin)
 
In this paper, we provide a method to capture Twitter users’ reaction in real-time during a political debate. In particular, we analyse three of the five televised debates held during the 2015 Canadian electoral campaign (the Globe Debate, the Débat des Chefs and the Munk Debate). We highlight which topics generated more reaction from viewers. The framework of this paper could serve as political indicators to measure the buzz of political propositions in real-time using social media.
 
Pinterest et consommation : une taxonomie des utilisateurs de plateformes sociales visuelles 
(Amélie Bériault-Poirier et Sylvain Sénécal)
 
Les plateformes comme Pinterest prennent de plus en plus d'ampleur sur le Web au même titre que leur potentiel en marketing. Ces médias sociaux visuels s'inscrivent dans le phénomène de commerce social puisqu'ils combinent une dimension sociale et commerciale.
 
Cet article introduit et décrit théoriquement le concept de « plateformes sociales visuelles ». Afin de développer une taxonomie d'utilisateurs, cinq entrevues individuelles et un sondage auprès de 549 utilisatrices de Pinterest ont été effectués. La taxonomie comprend trois catégories d'utilisatrices : les « Pratico-pratiques discrètes », les « Épicuriennes passives » et les « Expressives intenses ». Finalement, les contributions théoriques et les implications de ces résultats pour les gestionnaires sont présentées.
 
Lien de confiance et réseaux sociaux : une typologie des stratégies communicationnelles 
(Zandra Balbinot, Franck Bondot et Sandrine Prom Tep)
 
Les réseaux sociaux sont devenus une source d’opportunité marketing pour les entre-prises. Ils deviennent de puissants moteurs de communication pour faire connaître la marque, conquérir de nouveaux clients et solidifier les liens avec les consommateurs afin de mieux les fidéliser. Le succès de cette stratégie est basé sur le développement d’une relation de confiance en ligne entre les entreprises et les consommateurs à tra-vers ces nouveaux réseaux propres au Web social.
 
En s’appuyant sur la littérature étudiant ce phénomène social émergeant, une typologie de gestion de la relation client sur les réseaux sociaux est proposée, identifiant les facteurs clés des stratégies de communication gagnantes.
 
iCi-Nos-Quartiers.org : un dispositif virtuel pour co-construire nos milieux de vie bien réels 
(Sophie Tremblay)
 
Né à Gatineau, iCi-Nos-Quartiers (iCiNQ) est un réseau d’échanges de biens, de services et d’informations d’hyperproximité. Il consiste en un système d’affichage dans les fenêtres des résidences d’un quartier couplé à un site Internet permettant aux voisins d’entrer en contact entre eux pour : s’informer de ce qui se passe dans leur milieu; se prêter des biens à usage épisodique; se rendre service.
 
La caractéristique principale de ce site est d’offrir un outil de recherche permettant de trouver des voisins ayant des intérêts en commun et de les contacter pour, par exemple : offrir des plantes ou des surplus de récoltes;  emprunter une échelle quelques heures; trouver un partenaire de covoiturage; organiser un jam de musique un beau soir d’été; s’informer des ventes de garage du quartier.
 

Interaction personne-machine / Human-Computer Interaction

Mardi 5 avril / 13 h 30 - 15 h 30 / Salle 2103
Modérateur : François Laviolette, Université Laval
 
Étude des représentations spatio-temporelles chez les utilisateurs de téléphones intelligents intégrant des dispositifs de géolocalisation 
(Joëlle Gélinas et Myriam Lavoie-Moore)
 
La présente communication exposera les résultats préliminaires d’une étude centrée sur les représentations de l’espace-temps induites par l’utilisation des téléphones intelligents ainsi que des médias socionumériques intégrant des dispositifs de géolocalisation. À partir des résultats tirés d'entretiens semi-dirigés, nous explorerons les liens entre les représentations de l’espace et du temps et celles de la liberté.
  
Head Direction Estimation for Human Attention Assessment 
(Mohamed Dahmane, Marc Lalonde et Samuel Foucher)
 
In this article, we propose an approach to estimate the human head direction (pose) from monocular images. We employ a facial feature detector to track a set of facial attributes. The positions of the corresponding points are then normalized and fed to an epsilon-insensitive support vector regressor to estimate the tilt and pan pose parameters.
 
With this method, these parameters are accurately obtained as continuous angular measurements rather than expressed in a set of discrete orientations. The validation results show the effectiveness of the proposed approach with a mean absolute error of 8.8° and 8.1° for the tilt and pan angles respectively. For both angles, the error is lower than the smallest interval (15°) between two head poses in the training/testing dataset.
 
Créativité musicale à l’ère numérique : l’émergence d’une  « nouvelle » culture?
 (Xavier Robichaud et Viktor Freiman)
 
Alors que la créativité et l’usage des technologies semblent de plus en plus considérés comme fondamentales dans tous les aspects de l’activité humaine, leur développement demeure au cœur de débats actuels en éducation. Nous proposons ici un sujet de recherche qui traite de l’art numérique réalisé à l’aide des affordances de nouvelles technologies de l’information et de la communication.
 
En étudiant des explorations sonores conduites par des élèves du primaire à l’aide d’une station audionumérique, nous examinons leur parcours créatif dans lequel se manifeste leur imagination et leur originalité. À partir de cette créativité, naîtra alors un processus complexe qui pourrait contenir les germes d’une « nouvelle » culture numérique.
 
Apprentissage machine et guidage de bras robotique par électromyographie 
(Ulysse Côté Allard, François Nougarou, Cheikh Latyr Fall, Philippe Giguère, Clément Gosselin, François Laviolette et Benoit Gosselin)
 
Récemment, ​la robotique a été vu comme une solution clef pour améliorer la vie des amputés. Pour être adopté par la vaste majorité des usagers, les prothèses intelligentes se doivent d'être à la fois robustes, peu chère et le moins invasif possible. Malgré les recherches extensives dans le domaine, les prothèses avec système de reconnaissance de geste sophistiqué ne sont pas encore la norme puisque que ceux-ci réussissent rarement à faire face à ces trois problèmes simultanément. Une utilisation extensive de l'apprentissage machine et plus particulièrement des réseaux à convolutions pourraient permettre de pallier ces problèmes.
Comme preuve de concept, nous proposons la guidage d'un bras robotique à l'aide d'un bracelet élétromyographique peu coûteux possédant des électrodes sèches.