lien externe

Sessions parallèles - 6 avril 2016

Envoyez-nous un courriel

Travail et numérique / IT and Employment

Mercredi 6 avril / 10 h 30 – 12 h / Salle 2104 AB
Modérateur : Kamel Beji, Université Laval
 
Les compétences numériques et médiatiques des travailleurs face aux valeurs « NWOW » 
(Anne-Sophie Collard et Thibault Philippette)
 
La vague du “New World of Work” ou “New Ways of Working” (NWOW) a conduit de nombreuses organisations du travail, principalement de bureau, à revoir leurs environnements et pratiques en accentuant l’usage de technologies de l’information et de la communication par leurs employés. Cette transformation nécessite de la part des travailleurs le développement de compétences numériques et médiatiques pour pouvoir remplir leurs tâches de manière efficace et autonome, tout en ayant le sentiment de participer à leur organisation.
 
La présente communication confronte un certain nombre valeurs, présentes dans les discours des organisations, avec différents enjeux et réflexions issus de la littérature consacrée aux littératies numériques et médiatiques. Ce travail se fonde sur une recherche exploratoire auprès de différentes entreprises entamée dans le cadre du projet de recherche inter-universitaire LITME@WORK (“Littératie numérique et médiatique dans les environnements de travail collaboratif et à distance”) financé par la Politique scientifique fédérale belge
 
La place des femmes dans le secteur des technologies de l’information et des communications au Québec : revue de la littérature anglo-saxonne
(Carol-Anne Gauthier, Carmen Bernier, Lyne Bouchard et Hélène Lee-Gosselin)
 
Ce texte présente une revue de la littérature américaine et australienne au sujet des obstacles à la rétention et à la progression des femmes dans le secteur des technologies de l’information et des communications (TIC). Cette recension s’inscrit dans un projet de recherche en cours, ayant pour objectif de comprendre les facteurs facilitant et nuisant à la progression des femmes dans le domaine des TIC au Québec.
 
Conditions de travail et mobilité dans le secteur des TI de la région de Québec 
(Michel Racine)
 
Les intelligences numériques s’incarnent dans des personnes détentrices de compétences aptes à donner forme aux technologies d’aujourd’hui et à venir. Ces personnes travaillent pour des organisations rassemblées dans des secteurs économiques et des régions qui gagnent à être décrites dans leur spécificité afin de comprendre les dynamiques qui animent les intelligences à l’œuvre. La Ville de Québec et ses environs sont le siège de recours particuliers aux technologies de l’information (TI).
 
Nous proposons une description des compétences animant le secteur des TI de la région de Québec selon une perspective écosystémique. Les conditions de travail expliquant la mobilité des détenteurs de ces compétences font l’objet d’une analyse visant à les mettre en lien de manière globale et cohérente. La compréhension qui en émerge contribue à mieux faire face aux enjeux actuels et ceux de demain.
 

Éducation (2)

Mercredi 6 avril / 10 h 30 – 12 h / Salle 2103
Modérateur : Patrick Plante, TELUQ
 
Cours à distance formule synchrone versus asynchrone : l’expérience d’un département d’informatique 
(Thierry Eude)
 
KARUTA – Concevoir des portfolios pour une approche compétence 
(Olivier Gerbé et Jacques Raynauld)
 
Dans cet article nous présentons Karuta, une plateforme en code source libre de gestion de contenus et de développement de portfolios électro- niques. Karuta permet de mettre en œuvre une approche pédagogique par com- pétences. Nous illustrons l’utilisation de Karuta par la présentation de deux ex- périmentations, l’une à Montréal et l’autre à Grenoble.
 
Dévelopment of Mathematical Problem-solving Through the Use of Scratch Visual Programming
(Joan Abad Martinez et Margarida Romero)
 
Mathematical problem-solving is the process by which a solution is created to solve a problematic situation where mathematical knowledge and skills contributes to the understanding, the analysis or the solution of the problematic situation. This study aims to analyse the effects of visual programming Scratch software on the mathematical problem-solving skill of primary-level pupils. A quasi-experimental design was developed with learners of 11 and 12 years old in Catalonia. The experimental group of students was engaged in seven problem-solving challenges to be resolved using the visual-programming tool Scratch.
 
The results points towards a positive effect on the problem-solving skill of the experimental group having been introduced to Scratch visual programming, especially for learners having an initial lower performance. Learners having a good problem-solving level maintained their level in both groups.