lien externe

Pascal Gravel-Richard

Envoyez-nous un courriel

La bête de scène des TI

 
Artiste multidisciplinaire très engagée dans les milieux défavorisés, l’étudiante au doctorat en Littérature et arts de la scène et de l’écran à l’Université Laval, Pascale Gravel-Richard, intègre les technologies de l’information à sa pratique afin de transformer les arts de la scène.
 
Décrire le parcours de vie et le cheminement académique de la très dynamique Pascale Gravel-Richard relève du défi. Polyglotte et voyageuse, la jeune femme a consacré plusieurs années de sa vie à Cirque du Monde, un programme d’action sociale qui œuvre auprès de jeunes qui vivent des difficultés. « Notre but n’était pas de former des artistes, mais plutôt d’amener les jeunes à développer leurs habiletés. En cirque social, il faut qu’un atelier ait un impact sur leur vie.»
 
Praticienne dans l’âme, Pascale Gravel-Richard décide néanmoins de retourner sur les bancs de l’Université Laval pour y entamer un baccalauréat en mise en scène et dramaturgie, suivi d’une maîtrise en cirque social, puis enfin d’un doctorat afin de mieux documenter sa pratique.
 
C’est alors qu’elle joint les rangs du Lantiss – le Laboratoire des nouvelles technologies de l'image, du son et de la scène – situé dans les murs du pavillon Louis-Jacques-Casault.
 
« C’est mon passage au Lantiss qui m’a fait réaliser tout le potentiel des TI : j’ai vraiment trippé! C’est devenu ma salle de jeu. J’aime l’interaction entre l’acteur physique et l’écran, l’univers du son, l’ambiance et l’environnement sonore et le 3D. Fondamentalement, je ne suis pas une fille qui trippe technologies, mais j’ai vite compris leur potentialité et j’ai décidé de les intégrer à ma pratique, notamment auprès des jeunes. Comme ils viennent au monde avec une caméra numérique, je les amène à utiliser le multimédia comme outil de création de sens. Grâce aux TI, ils développent un autre aspect de leur créativité. Et quand tu deviens bon créateur, tu deviens souvent habile dans la vie pour t’en sortir! »