lien externe

Jérôme Ouellet

Envoyez-nous un courriel

Internet en santé : aiguiser son esprit critique

 
En matière d’information médicale, Internet constitue une excellente source de renseignements. Mais les sites Internet en santé sont-ils toujours fiables? Bien sûr que non. Étudiant au doctorat en médecine à l’Université Laval, Jérôme Ouellet est à mettre au point un outil d’évaluation qui permettra aux médecins d’ici de naviguer plus efficacement tout en aiguisant leur esprit critique. 
 
C’est connu, de plus en plus de médecins utilisent le Web quotidiennement pour y dénicher de l’information en santé. C’est aussi le cas de Jérôme Ouellet. Lorsque vient le temps de trouver réponses à ses questions, l’étudiant en médecine se tourne spontanément vers son IPod Touch. « C’est tellement plus pratique que de trainer huit livres de 2 000 pages! », lance-t-il à la blague. En deux clics, je peux trouver le bon site et en cinq secondes, je sais si je peux me fier à l’information trouvée simplement en me basant sur certain critères. »
 
Ces critères auxquels il fait référence proviennent de l’outil CLUE W, un important projet de recherche auquel l’étudiant est associé depuis la moitié de ses études doctorales. L’objectif est de munir les cliniciens de moyens d’évaluer l’information en ligne selon des critères de qualité élevés par l’entremise d’un outil de recherche performant.
 
« À l’heure actuelle, il n’y a pas de consensus établi autour de ce que devrait être un bon site Web en médecine, sur la manière dont ça devrait être conçu et bâti, explique-t-il. Nous avons donc établi entre autres une liste de critères d’évaluation simple se basant sur la validité, la pertinence et le travail. Notre but est que Clue-W devienne un standard de référence dans le milieu médical. »
 
D’ici là, le jeune chercheur va continuer à sensibiliser son entourage à la pertinence d’intégrer un tel outil à leur pratique. « Je vois encore des médecins se servir d’Internet de manière sous-optimale en puisant de l’information médicale sur des sites peu fiables. » Et c’est là qu’est le danger, dit Jérôme Ouellet. « Ces informations vont servir dans leur pratique. Ultimement, elles vont jouer un rôle capital : sauver ou non la vie des gens. »