lien externe

Mars 2012 - Cégep Limoilou - Exemples de projets en géomatique

Envoyez-nous un courriel

De représentations numériques à la fusion de données: exemples de projets en géomatique

 
Avec le développement des nouvelles technologies, les possibilités offertes par la géomatique sont constamment repoussées : nouveaux contextes de mise en œuvre, nouveaux domaines d’intervention. Affaires et marketing, planification et urbanisme, gestion et gouvernance… D’une discipline à l’autre, de plus en plus de projets de recherche sont développés autour de la géomatique ou y font appel : géodésie, positionnement GPS, photogrammétrie, cartographie, télédétection, systèmes d’information géographique et plus encore.
 
Le mercredi 28 mars, 13h, dans le local 1112-1114 du Cégep Limoilou, Sylvie Daniel, professeure au Département des sciences géomatiques de l'Université Laval, et Chantal Arguin, directrice générale du Gorupe Trifide, ont été à la rencontre des étudiants afin de leur faire découvrir certaines des innovations qui sont réalisées en recherche à l’Université Laval ou en entreprise, dans la région de Québec, autour de la géomatique et cela, à travers leurs travaux et réalisations.
 

À propos des conférenciers

 
Sylvie Daniel compte plus de 16 années d’expérience dans le domaine de l’imagerie géospatiale, durant lesquelles elle a dirigé et géré des projets d’envergure internationale, notamment dans l’industrie. Elle a rejoint l’Université Laval en janvier 2004, où elle est maintenant professeure agrégée au Département des sciences géomatiques. Sylvie Daniel dirige actuellement le projet GéoÉduc3D, visant à proposer des jeux interactifs éducatifs s’appuyant sur les technologies géospatiales et la réalité augmentée. Elle est membre du Centre de recherche en géomatique et chercheuse régulière du Réseau de centres d’excellence GEOIDE. Ses intérêts de recherche incluent l'acquisition de données (images et nuages de points), le traitement d'image et l'intelligence artificielle, la fusion de données et la réalité augmentée.
 
Chef de file de l’industrie canadienne en géomatique, Groupe Trifide œuvre dans le domaine de l’acquisition, de la validation et de la certification de données géospatiales. L’entreprise produit et fournit des données à référence spatiale de haute qualité à sa clientèle. Son marché est principalement constitué de la cueillette, de la saisie et de la structuration des données. Groupe Trifide participe au peuplement des banques de données numériques graphiques de ses différents clients et crée des représentations numériques 2D, 3D et maintenant 4D de territoires. L’entreprise étend actuellement son savoir-faire à l’échelle planétaire par la prise en charge de projets d’envergure au Québec, au Canada, aux États-Unis, en Chine, en France, en Belgique, en Roumanie, au Mexique et en Égypte.
 

Quelques photos

 
C'est d'abord Sylvie Daniel, du Département des sciences géomatiques de l'Université Laval, qui a pris la parole devant les étudiants du Cégep Limoilou.
 
 
 
Par la suite, la directrice général du Groupe Trifide, Chantal Arguin, a effectué sa présentation.
 
 
Cette conférence était une présentation de l'Institut Technologies de l'information et Sociétés (ITIS), en collaboration avec le Département d'animation 3D du Cégep Limoilou, et avec l'appui de la Conférence régionale des élus (CRÉ) de la Capitale-Nationale.