lien externe

Midis-Innovation TI : Robert Vergnieux

Envoyez-nous un courriel

Les dessous et tendances de la modélisation 3D en archéologie et patrimoine

 
Il est aujourd’hui possible, virtuellement, de se promener dans la Rome antique grâce au projet Rome Reborn ou dans les majestueux temples égyptiens de Karnak. Ces projets montrent l’importance que prennent les nouvelles technologies et la modélisation 3D dans le domaine des Sciences humaines et sociales (Digital Humanities).
 
Cette conférence Midi-Innovation TI a permis aux participants de prendre le pouls des tendances et développement internationaux en modélisation 3D dans les domaines du patrimoine et de l'archéologie, ainsi que de découvrir les possibilités de collaborations engendrées par ces technologies à partir de l'exemple d'Archéovision, la Plate-forme technologique 3D de l'Université de Bordeaux 3, leader français en la matière.
 
Après un bref survol des enjeux théoriques liés à la 3D, le public présent eut droit aux détails entourant la conduite de nombreux projets 3D réalisés par l’équipe de M. Vergnieux, de la recherche à la valorisation des résultats, passant de l’égyptologie à la micro-histoire industrielle du 19e siècle français.
 

Patrimoine et nouvelles technologies

 
Que ce soit pour faire de la recherche ou de l’enseignement ou tout simplement diffuser un contenu à caractère scientifique, les technologies sont en train de changer radicalement les façons de travailler des chercheurs dans tous les domaines du savoir. Leur développement continu et accéléré force en  quelque sorte l’ensemble des professions à s’ajuster pour pouvoir profiter des nouvelles possibilités qu’elles induisent et faire face aux nouveaux paradigmes qui se mettent en place. 
 
Les acteurs des disciplines des sciences humaines et sociales ne restent pas indifférents face à ce déferlement numérique, bien au contraire. Plusieurs projets novateurs le confirment : notamment, le projet Rome Reborn, qui permet de se promener dans la ville éternelle en 320 de notre ère directement dans Google Earth et qui fournit un portrait fidèle de l'état d'avancement des connaissances à propos de la Rome antique.
 
Ainsi, les technologies redéfinissent tout autant le rapport au savoir et son accessibilité, que ce soit dans une optique d'agrégation de contenus, de partage de références bibliographiques, ou dans la mise à disposition d'outils de recherche et d’organisation des données. De plus, ces technologies offrent une belle opportunité de briser les frontières disciplinaires et de mettre en place des collaborations riches et durables entre les différentes sphères universitaire, publique et privée s’intéressant au passé et au patrimoine culturel.
 

Pour plus d'informations

 
Pour en savoir plus sur les travaux présentés par les conférenciers lors de cette conférence Midi-Innovation TI, vous pouvez lire l'article "L'archéologie en réalité virtuelle" tiré du journal Au fil des évènements
 
Vous pouvez également écouter cette entrevue de Robert Vergnieux à l'émission Première heure à Radio-Canada 106,3 ou cette autre entrevue, en compagnie de Robert Vergnieux et Mathieu Rocheleau, lors de l'émission Change de disque sur CKRL 89,1.
 

Quelques photos

 

 
Cette conférence Midi-Innovation TI était présentée par l'Institut Technologies de l'information et Sociétés (ITIS), en collaboration avec la Chambre de commerce et d'industrie de Québec, avec l'appui financier du ministère du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation (MDEIE) et de la Conférence régionale des élus (CRÉ) de la Capitale-Nationale.
 
Cette conférence était également présentée et diffusée avec le soutien du Cégep Limoilou, du Cégep Lévis-Lauzon, de Québec International, de la Voix des entrepreneurs en TI de Québec (VETIQ), du Parc technologique du Québec métropolitain et du Réseau Action-TI.