lien externe

Rencontre du North American Digital Government Working Group à l'Université Laval

Envoyez-nous un courriel

Des chercheurs internationaux réfléchissent aux enjeux du e-Gouvernement

 
Une vingtaine de chercheurs du North American Digital Government Working Group se sont réunis les 20, 21 et 22 novembre à l’Université Laval afin de mettre la table à un agenda concerté portant sur les grands enjeux du gouvernement en ligne. La rencontre était organisée en partenariat avec le Cefrio et l’ITIS.
 
Ce groupe de travail a été constitué en 2007 et regroupe des chercheurs canadiens, américains et mexicains provenant des universités suivantes : Laval, Albany, Washington, Clark, Centro de Investigacion y Docencia Economicas, Universida de Las Americas-Puebla et State University of Mexico.
 
Il s’agissait de la première rencontre à se tenir en sol canadien. L’événement biannuel aura permis à ses membres « de discuter des problèmes transnationaux qui concernent les trois pays », a fait savoir l’un de ses chercheurs, Sehl Mellouli, qui est également membre de l’ITIS et professeur à la Faculté des sciences de l’administration de l’Université Laval.
 
« Le groupe veut développer un agenda de recherche qui relie nos trois pays sur des problématiques telles que l’environnement, la santé et l’éducation, a poursuivi le professeur Mellouli. Nous avons beaucoup progressé dans nos travaux et une trentaine de pages de l’agenda ont été rédigées. C’est important, car tout doit être prêt d’ici le 30 octobre 2009 afin de respecter l’échéance de notre subvention américaine. »
 
Le groupe a profité de l’occasion pour rencontrer des représentants de l’administration publique québécoise dont Denis Garon, sous-ministre associé auprès de la Dirigeante principale de l'information au ministère des Services gouvernementaux et membre du Conseil de l’ITIS, Denis Bouffard, du MAPAQ, et Mario Cuan Alarcon, de la Commission de coopération environnementale de l’Amérique du Nord.
 
Pour en savoir plus sur le North American Digital Government Working Group, visitez le site du CTQ.