lien externe

StartUp Camp 2012

Envoyez-nous un courriel

Prendre le pouls de la créativité entrepreneuriale en TI

 
La Voix des entrepreneurs en TI de Québec, en collaboration avec Québec International, présentait le jeudi 9 février son StartUp Camp, édition 2012. Une centaine de personnes étaient réunies à l’ENAP pour y découvrir les huit entreprises technologiques en démarrages finalistes et prendre le pouls de la créativité entrepreneuriale de la Capitale dans le domaine des technologies de l’information.
 
L’objectif de l’évènement était clair : donner de la visibilité à ces entreprises en démarrage. Pour se faire, les organisateurs avaient mis de l’avant un fonctionnement fort simple : en premier lieu, chaque entreprise a dix minutes pour se présenter, énoncer ses visées et objectifs, décrire son marché, puis, c’est au tour du jury et de l’audience de prendre la parole, de poser leur question, pour un second dix minute. Un  processus huit fois répété au fil d’un après-midi bien rempli.
 
Au terme de l’activité, le gagnant de l'édition 2012 a été choisi : FateCraft qui a obtenu les honneurs. Présentée par son président et fondateur, Alexandre Maltais, l’entreprise vise à créer et mettre en place une plateforme de jeux sociaux, FateCraft Live, sur laquelle seront distribués une série de jeux sociaux liés à l’univers du fantastique. « Ce sont des jeux de création positive, des environnements favorables à l’interaction sociale », indique M. Maltais. Il note d’ailleurs que les jeux de FateCraft feront partie d’une « deuxième génération » de jeux sociaux à saveur non-violente, qui gagneront en complexité face à leurs précédesseurs, soit les FarmVille, CityVille et autres Mafia Wars.
 
D’autres entreprises en démarrage ont évidemment attiré l’attention de l’audience, notamment TalkAlter, présenté par François Giard, professeur à la Faculté d’aménagement, d’architecture et des arts visuels de l’Université Laval et chercheur affilié à l’Institut Technologies de l’information et Sociétés (ITIS). Son projet, déjà bien démarré, est une plateforme Web permettant la collecte et le partage d’histoire, de souvenirs à travers la vidéo. De cela, il en résultera une « banque de mémoire collective » qui pourra être sondée autant par les proches des individus que par le grand public.
 
De son côté, François Lellouche, président et cofondateur d’OxyNov et professeur subventionnel à la Faculté de médecine de l’Université Laval, est venu présenter FreeO2, une initiative explorant la sphère de la télémédecine et de l’utilisation des TI en santé. Au cœur du projet, un système innovant d’oxygénothérapie qui permettra de mettre à jour « une technologie qui n’a pas évolué depuis 100 ans », selon M. Lellouche. Grâce à l’application de ce système, l’entrepreneur espère libérer des lits des hôpitaux et permettre aux patients en oxygénothérapie de retourner plus rapidement à leur domicile.
 
Un ancien chercheur de l’Institut national d’optique (INO), Denis Boulanger, a, pour sa part, présenté les travaux de RealTraffic Technologie dont il est le président et fondateur. Ses projets, en développement, depuis 2008, visent la génération d’information précise et rapide de la circulation automobile, et ce, en utilisant le système de caméra déjà en place le long des routes et autoroutes. « Notre initiative ne nécessite d’ailleurs pas d’installations supplémentaires sur le réseau routier », précise-t-il. Il espère lancer prochainement son application, déjà testée sur les autoroutes du comté de Santa Clara dans la Silicon Valley en Californie.
 
Les trois autres entreprises en démarrages mises en valeur lors du StartUp Camp 2012 concernaient le développement de plateformes de création de sites Web (Tobogan), la valorisation de l’activité humaine à travers le jeu social (Tribu), la création d'horaires scolaires (Trapèze École) ou encore le recrutement par les médias sociaux (Get HeadHunters).