lien externe

Le Jeu du bois

Envoyez-nous un courriel

Jouer pour apprendre

 
Comprendre une chaîne logistique d'entreprises, la gérer. Simple? Non. Il faut en faire l'apprentissage et, surtout, l'expérimenter. Et question d'entraîner le joueur au cœur de cet univers, le Consortium de recherche FORAC de l'Université Laval a créé Le Jeu du bois. Regard sur ce jeu éducatif primé à l'édition 2011 du concours des OCTAS.
 
Au cœur de l'industrie du bois, une chaîne logistique: différentes entreprises qui, tour à tour, interviennent sur le produit, de sa cueillette en forêt jusqu'à sa troisième transformation. C'est cette chaîne et les relations qui lient les entreprises du domaine qu'explore Le Jeu du bois. Ainsi, le temps d'une partie, jusqu'à 7 joueurs deviennent les dirigeants de ces unités d'affaires. Leurs actions et leurs décisions ont un impact direct sur la chaîne, son succès ou son échec. Et, rapidement, les joueurs réalisent que, sans communication, l'échec est la plupart du temps au rendez-vous.
 
Il faut dire que chacune des entreprises dirigées par les joueurs est à la fois cliente et fournisseuse d'autres entreprises. Sur 25 à 50 tours de jeu, représentants autant de semaines en temps virtuel, les joueurs doivent prendre des décisions cruciales pour leur entreprise: quantité de bois coupé, ampleur des commandes, volume des ventes. Chacun travaille de son côté, sans être en mesure de voir la situation complète. Il faut anticiper les besoins. Voir venir les coups. Et, ce faisant, travailler en collaboration avec les autres joueurs afin de s'assurer que la chaîne fonctionne et soit efficace, comme dans la vie.
 
Inspirée d'abord par le Beer Game, développé en 1960 par le Massachussetts Institute of Technology, puis par le Wood Supply Game, créé par l'équipe de Dag Fjeld, de la Swedish University of Agricultural Science, l'équipe du FORAC travaille depuis 2002 sur le développement, puis la mise en ligne, de cette simulation de haut niveau. Aujourd'hui, il est d'ailleurs intégré dans plus d'une dizaine d'institutions universitaires, ici et ailleurs, sans oublier les entreprises spécialisées qui l'utilisent également au sein de leurs formations internes. Au total, c'est pas moins de 2500 parties qui ont été jouées en ligne, à partir d'Europe, d'Amérique du Nord ou d'Asie.
 
Pour l'équipe du Consortium de recherche FORAC, le succès du jeu du bois s'explique par le vif intérêt que représentent les jeux de simulation pour l'apprentissage: l'expérimentation est bien souvent plus efficace que la simple théorie. Et parce qu'il répond à des besoins bien présents autant dans le milieu académique qu'industriel, permettant aux utilisateurs de bien saisir les réalités d'une chaîne logistique et de sa gestion.
 
Pour information: www.forac.ulaval.ca/jeudubois.