Passer au menu Passer au contenu

Depuis leurs heures de gloire dans les années 1980 et le début 1990, les livres-jeux ont su entraîner de nombreux lecteurs vers le jeu de rôle, un passe-temps peu populaire à cette époque. Très tôt, les lancés de dés et l’usage de caractéristiques pour représenter les interactions entre les personnages principaux et les opposants ont été employés. Il n’a pas fallu beaucoup plus de temps pour voir leurs structures simples ou encore certaines thématiques et esthétiques transposées sur support informatique, l’esprit de ces livres prenant part à la montée des premiers jeux vidéo d’aventure. Qu’en est-il de nos jours dans un monde où règnent désormais les jeux vidéo à grand déploiement, la technologie mobile ou encore les communautés et environnements virtuels en ligne? Bien connu comme étant des Livres dont vous êtes le héros au Québec et en France, quel héritage le livre-jeu a-t-il laissé dans la culture numérique et populaire?

De 19 h à 20 h
Salle communautaire de la bibliothèque de Saint-Sauveur
270, rue de Carillon
Québec (Québec) G1K 5B2
Gratuit

Conférencier

Vincent Mauger

Designer d'interaction (UX/UI) et candidat au doctorat sur mesure en Design et culture numériques à l’Université Laval

Bibliographie :

Vincent Mauger est un designer d’interaction (UX/UI) candidat au doctorat sur mesure en Design et culture numériques à l’Université Laval où il pratique et est chargé de cours. Il a également enseigné à l’Université de Montréal de même qu’à l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue où ses leçons ont porté sur la scénarisation cinématographique et multimédia ainsi que sur la réalisation de jeux vidéo. Ses intérêts de recherche comprennent la transmédialité, le récit, la fiction et les personnages en contexte vidéoludique, de même que l’épistémologie du design en tant que discipline et pratique interdisciplinaire. Sa première contribution sur le métajeu et le métadesign a été publiée dès 2011 (Cahiers du Gerse, PUQ) et l’on trouve dans The Video Game Encyclopedia six de ses entrées, dont « game design » et « game writing ». Si son dernier article porte sur le design narratif, sujet de sa thèse, d’autres abordent la franchise Assassin’s Creed ou encore les jeux à l’esthétique Rogue. On peut aussi lire son essai «Interface» dans The Routledge Companion to Video Game Studies.

En collaboration avec

Bibliothèques de Québec

Abonnez-vous à notre infolettre